MAGIE DES RUINES.


Les ruines du château d'Aspremont à Peyrehorade



Sur le plateau dominant Peyrehorade et les Gaves réunis, survivent les seuls restes de la forteresse des vicomtes d'Orthe. Ne restent aujourd'hui, sous la végétation, que quelques pans des murs du donjon édifié au XIIIe siècle. Ce château à succédé à un donjon primitif du XIe siècle, également détruit mais dont la motte est encore visible tout à coté.






Brulé en 1559, démoli, abandonné depuis pour le nouveau château de Montréal bâti au bord du fleuve et du village

vues anciennes de Peyrehorade au pied du vieux château d'Aspremont



vue ancienne du site sur lequel on distingue la motte primitive

Détruit puis abandonné depuis le XVIème siècle il finit aujourd'hui de mourir peu à peu sous la végétation


pour mémoire, le château neuf



La tour de Poyaler à Saint-Aubin



A trois kilomètres de Saint Aubin, au sommet d'un mamelon , et d' une motte, s'élèvent les ruines d'un donjon carré et quelques rares restes visibles du château féodal construit au XIII e siècle par des vassaux du roi d'Angleterre.

La tour imposante, bien qu'arasée, domine quelques vestiges sous la végétation indiquant les constructions qui l'entouraient, le rempart et l'entrée de la basse-cour.







La commanderie de Bessaut à Lencouacq






De la commanderie et hôpital de Bessaut, fondée au XIIIe siècle par l'ordre de Saint-Jacques de l' Epée Rouge. pour l'accueil des pèlerins en marche vers Saint-Jacques de Compostelle, il ne reste que des ruines perdues au cœur de la forêt, proche du bourg de Lencouacq .
Restent trois grands pans de murs, le superbe portail de la chapelle, une baie géminée, quelques chapiteaux sculptés de feuilles de chêne et de lierre et un orné d'une guirlande de trèfle.



Saccagée par les Huguenots en 1569, vendue comme bien national à la Révolution, elle a été démantelée et ses pierres éparpillées.


Quelques autres

 
ruines du château de Classun

vestiges des remparts de Saint-Sever

la tour des Augustins à Geaune


et les restes du couvent
______________________________________________


les restes de la petite église perdue de Mauras à Parleboscq
______________________________________________


la porte dite "des Anglais" à Sore... hier, et aujourd'hui
________________________________________

face arrière de la porte de la bastide d'Hastingues
_________________________________

les tristes restes de l'abbaye de Divielle à Goos


_____________________________________________

Tartas

 ...

 grandeur et décadence

le triste sort du château de Bertheuil, près de Saint-Perdon



une mise en scène à Pontenx-les-Forges


 _____________________________________________