SAINT JEAN A BOURRICOS



Près du village de Pontenx, au milieu des bois, sur un airial isolé, deux maisons, une chapelle du XIIe siècle et une fontaine miraculeuse de grande réputation, ont attiré depuis des temps immémoriaux , chaque 24 juin, une grande foule de gens du pays à l'occasion d'une assemblée et foire traditionnelle.

Il y avait autrefois foire, messe, procession, vêpres, salut du Saint-Sacrement et... bal. Aujourd'hui, bal et foire ont disparu, mais subsistent l’Eucharistie, une kermesse paroissiale, la bénédiction de la fontaine et la procession. On peut y voir la survivance d'un lieu d assemblée des premiers siècles autour d'une fontaine sacrée, récupérée par le christianisme sous le patronage de Saint Jean-Baptiste, la chapelle remplaçant le temple païen, la foire commerciale remplaçant la réunion sociale et politique.

Lous lanusquets qu’y anèbent, d’àuscops, en bros, lou 24 juin, per croumpa pelhots, et per se diberti ; mé sustout per mindya cerilhes. Lous malàus qu’anèn y bùbe l’aygue de le hount’ ou s’y bagna.

Pour les gens du pays, le lieu s’appelle " Saint Jean de Bourricos " ou " Bourricos ". La fontaine, dite miraculeuse, est censée soigner les rhumatismes et les douleurs articulaires, les maladies de peau, plaies, eczéma et ... les « maus deth sen Yan» et les « maus deth Rei »  (écrouelles) ... et même l'épilepsie!



Sur l'airial, la maison dite l'Espitau, occupée, jusqu'à il y a peu, par des frères de la Vierge des pauvres, semble attester l'existence d'une halte sur une voie du chemin vers Compostelle, et d'un hôpital pour les pèlerins.

.
_______________________________________

foule en pèlerinage en 1895



_______________________________

La réputation de la fontaine était telle que l’on venait parfois de loin pour y faire une provision d’eau.

________________________________________