ROQUEFORT DE MARSAN



Roquefort (Roca fortis - Roca hort en gascon ) n'est rien moins que le berceau et la résidence des premiers vicomtes de Marsan , dépendant du duché de Gascogne, avant que ne soit fondée la ville de Mont de Marsan au début du XIIe siècle.


vestiges du passé


vue de Roquefort en 1612

Le site de Roquefort est établi à la confluence des rivières de l'Estampon et de la Doulouze formant la Douze. Ce confluent est dominé par un éperon rocheux taillé à pic, haut d'une dizaine de mètres. C'est sur ce site défensif que, dès le Xe siècle dit-on, les premiers vicomtes de Marsan firent édifier le château primitif, fortifié et isolé par un fossé, dont il ne reste plus de trace (mis à part .... bien sur ! un légendaire souterrain). A cet emplacement se trouve encore aujourd'hui la tour dite de Pene-Cadet commandant les vestiges du moulin seigneurial.

Tout près, un vieux pont à arche gothique unique enjambe la vallée encaissée de la Doulouze. Edifié sans doute au XIeme ou XIIeme siècle, on lui a attribué une origine plus lointaine lui valant le nom de pont de Charlemagne.



Peu à peu, à partir du XIIe siècle, un bourg,castral s'étendit et se fortifia. Une enceinte fut édifiée autour du château. Il se développa ensuite vers le prieuré et l'église romane édifiés par des bénédictains dépendant de l'abbaye de Saint-Sever, dont il ne reste aujourd'hui que l'absidiole sud et une partie du mur sud.de l'église actuelle.

En 1240 la vicomté de Marsan entre, par mariage, dans les possessions des vicomtes de Béarn et, en 1357, Gaston Phébus, co-seigneur, établit une bastide sur l''emplacement du bourg Il en subsiste encore aujourd'hui des portions de ses murailles et des restes de tours



extrait de la carte Trudaine 1757



La principale défense qui se remarque est la massive et puissante église qui affiche un caractère de forteresse avec sa tour carrée semblable à un donjon. Edifiée aux XIIIe et XIVe siècles sur les fondement de l'église romane , agrandie, exhaussée, puis transformée au XVIe siècle après les dégâts des guerres de religion, elle est dotée de tout un système défensif sur ses parties hautes. Dotée d'un beau portail gothique du XVe siècle, classée monument historique depuis 1996, elle a fait l objet d'une récente restauration.




le vieux pont médiéval, dit de Charlemagne


Le démantèlement du château et des murailles fut ordonné en 1653 à la suite de la résistance des troupes du prince de Condé commandée par le célèbre colonel Balthazar lors des guerres de la Fronde.

quelques restes




blasons des vicomtes de Marsan, et de Roquefort